Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C’est affreux, nous ne sommes pas prêts...

Quand la révolution de 1848 a éclaté en France, Pierre-Joseph Proudhon, qui en était un des penseurs, a dit : « c’est affreux, nous ne sommes pas prêts ».

Aujourd’hui, je pense justement que la tâche urgente, c’est d’être prêts. Il faut pousser la réflexion pour être prêt quand tout le système s’effondrera, pour qu’on sache quoi faire.

Peut-on changer le système de l'intérieur ? Non, ce n'est pas possible. Car ce système à besoin de droiture, de justice, de sens, de vertus. Et lorsqu'un cadre institutionnel et politique n’est pas vertueux, il n’est pas possible d’être vertueux. On peut l’être un temps mais cela ne dure pas malgré les bonnes intentions.

Dans un cadre qui encourage au crime comme la finance actuellement ou au mensonge, les initiatives de type individuel pour changer le système par un exemple vertueux sont vite éliminées.

Aujourd’hui, l'urgence, c’est d’être prêts. Il faut pousser la réflexion pour être prêt quand tout le système s’effondrera, pour qu’on sache quoi faire et comment le faire.

La violence de ce système et notre impuissance à construire une alternative nous pousse à vivre dans la réaction et l'agitation. Pourtant, nous devrions privilégier le ressourcement et la réflexion.

Car il suffit d'attendre... et être prêt.

Tag(s) : #Islam

Partager cet article

Repost 0