Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après celle du cœur, c’est l’appel du ciel.

Une nouvelle du Seigneur, le rappel solennel.

Exposé qui réjouit révélé lors d’une nuit.

Conservé dans les cieux, détaillé au plus pieux.

Un message plein de grâce qui éclaire l’univers.

Le discours de l’Amour, d’un retour sans détour.

Témoin du chemin qui ne soutient que le bien.

Une Lecture de droiture, mais de l’ange Gabriel.

Certitude d’un futur aux vertus éternelles.

Des versets concordants, accessibles et limpides.

Un remède évident et un guide explicite.

Que d’augustes paraboles aux robustes paroles.

Des récits réfléchis aux plus justes prophéties.

Des récits de sagesses, de précieuses promesses,

Qu’illuminent toute une vie, que prédit Le Sublime.

Quand au peuple de Loth qui complote et chuchote !

Et celui de Thamoud qui bafoue, désavoue !

Et le peuple de ‘Ad qui s’obsède et concède !

Pharaon et les siens, sans pardon ni soutien !

Un serment du Puissant que comprend tout croyant.

Contre ce mal essentiel des esprits qui rebellent.

Dénaturent tout le sens de Ces signes qu’ils contestent.

Et s’indignent dans l’errance, démesure manifeste.

Assertion des ancêtres, de menteurs et de traitres.

Suggestions de ce diable, sans valeur et peu fiables.

Puis ils cèdent aux passions, se complaisent sur cette Terre.

Et se bercent d’illusions, de chimères qu’ils vénèrent.

Ils convoquent leurs désirs, se soumettent aux plaisirs.

Puis rejettent en partie ce qu’ils troquent à vils prix.

Faux discours des sans foi qui adorent l’équivoque.

Et ne souhaitent pour toi que défaites qu’ils invoquent.

Aux rappels révélés, leur regard te foudroie.

Et leur cœur verrouillé qui s’égare dans l’effroi.

Pour des âmes déchirées, cette lecture psalmodiée,

Que propos de tortures qu’ils accusent d’imposture.

Au chahut des moqueurs, ils renient le message,

Calomnie le porteur, s’avilis dans leur rage :

« Sorcellerie, déclarent-ils, d’un poète en détresse !

Que mensonges et rêveries, fabriqué de toutes pièces ! »

Mais leurs airs amusés ne doivent pas te tromper.

Ces versets qui s’exhortent s’ouvrent aux âmes les plus fortes.

Apprends donc la sagesse, ce cadeau du Plus-Haut,

Un dépôt aux loyaux, clairvoyance et finesse.

Quand tu lis Ses versets, ce qu’ils disent vient de Lui.

Pas de hâte et répète de Paroles si parfaites.

Invoque donc ton Seigneur contre Satan le maudit.

Conforme-toi à l’Écrit d’une science qui guérit.

Qui y croit réellement, Le célèbre dans les temps,

Il t’arrache des ténèbres pour atteindre la Lumière.

Une confiance garantie que seul Dieu te suffit.

Tu aspires à Sa grâce et quand l’aube témoignera,

La sourate parlera à ton cœur attendri.

Dans l’attente et soumis, puis alors tu verras…

Ta conscience raffermie qui alors te guideras…

Yamin Makri

Le Coran en e-SLAM
Tag(s) : #Islam, #Poésie

Partager cet article

Repost 0