Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Islamophobie et résistance

Quand l'Islam sera banal, ce ne sera plus l'Islam.

Car l'Islam n'est pas banal, car personne ne peut être indifférent à ce noble Message. Les musulmans peuvent devenir banals. Ce seront des musulmans sans Islam... C'est possible quand cette foi ne devient plus qu'une étiquette qui rassure, qu'un drapeau qu'on agite ou qu'une revendication qu'on affiche.

Cela arrivera quand les musulmans préfèreront parler d'eux-mêmes et de leurs petits malheurs pour éviter de parler de ce qui gêne : l'Islam et la grandeur de son Message.

L'Islam est venu pour interpeller, interroger, rappeler et donc déranger. Car l'Islam conduit à se remettre en question et à remettre en question ce monde.

L'Islam est inintegrable, incompatible à cette société où tout est à l'envers.
Une monde de la dette face à l'interdiction de l'intérêt (riba). Inconciliable.
Une monde matérialiste qui ignore Dieu face au Tawhîd. Inconciliable.
Une monde où l'Homme, la plus noble des créatures, est devenu une simple marchandise. Inconciliable.

Il faudra donc apprendre à gérer cette situation que notre illustre Prophète (psl) avait déjà prédit quand il disait que viendra un temps où cette religion sera comme une braise qu'on tiendra dans la main.

Et si des musulmans souhaiteraient ne plus gêner, ne plus rappeler, ne plus offusquer, ne plus perturber... Ce n'est pas possible s'ils désirent continuer à porter cette foi.

Si l'Islamophobie, c'est la peur d'un islam qui, nécessairement, vient remettre en cause toutes leurs vérités, je comprends...

Je comprends que ceux qui ne veulent rien changer à ce monde aient peur.

Cette islamophobie s'explique. Et elle ne devrait pas nous surprendre. Ce qui est par contre surprenant, c'est l'importance qu'on accorde à leurs haines.

Ce que je comprends de leurs attitudes, c'est qu'il ne faut rien changer. Et continuer à gêner, à rappeler, même s'ils s'offusquent, même s'ils apparaissent perturbés.
Sereinement et respectueusement.

Ce que je crains, ce n'est pas leur islamophobie. Ce Message perturbe car il a l'ambition de changer ce monde. Cela peut produire des craintes et des peurs.
Certainement, il faudra rassurer, sans rien changer. Et résister...

Ce que je crains, ce n'est pas leur islamophobie, c'est la nôtre. Quand le désir d'être aimé, accepté, reconnu, intégré nous conduit à dévoyer ou à escamoter notre propre Message.
Certainement, il faudra le dénoncer, sans rien céder. Et résister...

Yamin Makri

Islamophobie et résistance
Tag(s) : #Islam, #Réflexions

Partager cet article

Repost 0