Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Toute la force de la société de consommation est sa capacité à créer la confusion entre "nécessité" et "besoin".


 L'homme ne peut se défaire de ce qui lui est nécessaire pour vivre: se nourrir, se vêtir, se loger... Ainsi l'homme ne peut que ce soumettre à ces "nécessités".

Mais au nom du "Progrès", de la "croissance", l'homme moderne intoxiqué transforme de simples "désirs" en "besoins" tellement urgent qu'ils en deviennent des "nécessités" à satisfaire.
 
Or plus nos moyens augmentent, plus nos besoins à satisfaire se multiplient et plus nous nous soumettons à ces "besoins" qu'on croit "nécessaires" et "naturels".
 
La machine publicitaire, les propagandistes de la société de la consommation, les idéologues de l'homme libéré des Lumières s'unissent ensemble dans un même discours. Ils considèrent que satisfaire nos désirs et nos besoins sont une nécessité économique (c'est bon pour la croissance) et un droit légitime (c'est notre liberté).
 
Même quand cela se fait dans l'injustice, au dépend du respect de notre environnement ou dans la perte de notre autonomie et de notre dignité.
 
Le Prophète (psl) nous demande de nous satisfaire du nécessaire, car tout est dans la modération et dans le respect des limites.
  
On veut nous faire croire le contraire...
 
Yamin Makri
De la nécessité et du besoin
Tag(s) : #Réflexions, #Economie

Partager cet article

Repost 0