Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est à toi que je parle

Pour comprendre ce bas-monde,
Le repère, c'est bien Lui.


Pour les cœurs que tu sondes,
Ne te fie qu'à Celui
Qui dispose des secondes,
De cette mort qui nous lie.

Arrête-toi un instant,
Écoute-moi et comprend :

"Reconnaître le Puissant,
Adorer le Très-Haut
N'est jamais suffisant
Pour dompter son ego."

Mais tais-toi, s'il te plaît,
Ne sois pas circonspect :

"Le problème, c'est bien l'homme
Qui aime être l'épicentre
D'un système qui nous gomme,
D'un mal être qui s'étend.

Et ce sont ces couronnes,
Et la place qu'on leurs donne.
Reconnaître les faux-dieux
C'est l'enjeu des plus pieux."

Mais patiente un instant,
Je te parle à présent :

"Ne crois pas que tu sois
Le sauveur de cette foi.

Car pour Dieu peu importe,
Rien Lui est nécessaire.
Son Message, il te porte.
Prétend plus le contraire.

Car c'est Lui qui décide,
C'est le sens du tawhîd."

Yamin Makri

Tag(s) : #Poésie

Partager cet article

Repost 0