Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quels principes ?

 

 

Enrichis par ce cadre, les musulmanes et les musulmans d’Europe et d’Occident peuvent prétendre à une meilleure compréhension de leurs principes. Car, c’est avant tout animés de nos principes que nous cherchons à porter un regard sur nous-mêmes, notre communauté et notre société et ainsi agir en conséquence. Ils nous donnent à la fois la conscience d’être, de comprendre et d’agir.

 

Les 3 principes de l’idéal islamique (tawhîd, responsabilité, justice)

 

Ø   Dieu est au centre de tout et prime sur tout. Notre premier principe réside dans la reconnaissance de la place de Dieu dans notre action. Le tawhîd oriente, façonne et guide le musulman en permanence. Il donne une dimension de centralité et nous enseigne que tout ce que nous faisons, tout ce que nous apprenons relève de l’adoration quand Dieu est mis au centre. Moteur de toute action, inspiration de toute réflexion, il exige un renouvellement constant de nos intentions et du sens que nous donnons à notre vie quotidienne.

 

Ø   De la conscience de Dieu naît la responsabilité. Parallèlement et immédiatement, s’impose la notion de responsabilité. Certes, le Très-Haut ne nous a pas créés coupables, et nous n’aurons pas à payer pour les fautes d’un autre, fût-il le premier homme sur la Terre et le premier envoyé de Dieu ; mais nous sommes responsables, devant Dieu, devant les hommes, devant la nature, et face à toutes les injustices, d’où qu’elles viennent. Et cette responsabilité se veut individuelle, propre à chaque femme et à chaque homme, mais elle est aussi collective car les musulmans, en tant que communauté, sont chargés de responsabilités face à leur société.

Ø   Le devoir de justice prime sur tout. La conscience de Dieu dans notre vie, de notre responsabilité nous impose la justice en tous points et au-delà de tout. Le Coran n’a cesse de nous rappeler à l’application d’une justice exemplaire, fût-elle au détriment de nos propres personnes ou de notre propre communauté. Le Prophète l’a appliquée pour lui comme pour les siens, au-delà de toute considération de classe sociale, de race, d’appartenance religieuse ou filiale. C’est à cela que tend une société idéale car elle soustrait tous les hommes à la même règle et ne favorise personne.

 

Les 3 principes de la méthode réformiste (universalité, globalité, pragmatisme)

 

Ø   L’universalité du Message est plus qu’une ambition, il est une réalité car le Message n’appartient qu’à Dieu. Dire et comprendre le Message comme étant universel, c’est comprendre immédiatement qu’il ne nous appartient pas, qu’il nous dépasse ; qu’il est voué à guider toutes les femmes et tous les hommes de ce monde et pour toutes les époques. C’est comprendre aussi que toutes les valeurs – que nous portons en tant que musulmans – ne sont pas uniquement nôtres et qu’elles peuvent appartenir à toute personne qui sait écouter son cœur, sa raison et sa conscience.

 

Ø   La globalité du Message nous pousse à prendre en compte chaque domaine de la vie et à lui donner une attention particulière. L’idée n’est pas de faire de tout musulman un être capable de s’investir dans tous les domaines de la vie, mais il s’agit plutôt de comprendre que tout aspect mérite une spécialisation, que dans la stratégie de réforme, il ne faut négliger aucun domaine et que pour cela, il convient de se former.

 

Ø   Le pragmatisme est une exigence incontournable. Le fait de vivre dans une société occidentale ajoute à cette exigence. Les tentations d’excès ou de laxisme sont fortes. Soit on se referme dans une pratique de l’islam qui nous empêche de considérer la société environnante, se sclérosant de la sorte dans un islam souvent sectaire et parfois obscurantiste ; soit on s’ouvre à tout et l’on finit par s’oublier, de telle sorte à nier inconsciemment ce qui fait l’exigence de notre spiritualité. Modération et équilibre sont, en ce sens, impératifs. Cela nous impose de toujours rechercher le juste milieu dans nos actions comme dans notre pédagogie, dans le respect des étapes comme dans celui des rythmes propres à chacun.

Islam et Engagement (3/5) : Trois décennies après…
Tag(s) : #Islam, #Réflexions

Partager cet article

Repost 0