Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

 

Qui sommes-nous ? Que voulons-nous ? Quels principes ? Quels sont nos objectifs ? Quels sont les défis à relever ? Si ces 5 questions paraissent simplistes à plus d’un niveau, il faut néanmoins prendre en compte la confusion dans les réponses, voire parfois l’absence de réponse… Pourtant, les acteurs musulmans, riches de leur expérience associative, doivent pouvoir s’exprimer sans difficulté et sans complexe. Nous vous proposons 5 textes courts afin de répondre à ces 5 interrogations. L’objectif est d’encourager une réflexion véritable sur ce qui nous anime en tant que musulmans dans notre action citoyenne et au-delà.

 

Notre action se veut, al-hamdulillah, animée de convictions profondes. Nos valeurs, notre croyance, notre spiritualité sont les moteurs de cette action. Notre but consiste à tenter de retrouver un peu de cette lumière qui éclairait les premiers temps de l’Islam. Notre exemple réside en la personne du Prophète (PBSL) et sa génération. Il était le plus parfait des hommes, envoyé à l’humanité. Il n’a eu cesse de se rapprocher du Créateur sa vie durant, sans jamais oublier les hommes. Dans l’intimité de sa foi et dans l’ouverture de son humanité. Lumière parmi les hommes, il a su éclairer par son exemple, par sa foi, par sa sagesse. Et sa réussite fut totale, grâce à Dieu : le projet coranique fut réalisé.

Les Compagnons, puis les générations suivantes n’ont eu cesse d’essayer de se rapprocher de cet exemple. Mais plus les époques se succédaient plus la tâche était ardue et plus l’effort devait être important. Nous savons aujourd’hui qu’il demeure impossible d’égaler cette période bénie. Si l’islam a perduré et s’est propagé à travers les âges et les contrées, l’évidence nous montre que l’idéal a bel et bien disparu de notre planète.

Depuis, à toutes les époques, chaque génération de musulmans n’a fait qu’essayer de se rapprocher de cet idéal prophétique : tel est le sens de notre dépôt (âmana). Si l’homme a disparu, son enseignement et le Message de Dieu sont restés. Les principes sont les mêmes, mais il nous faut adapter, modifier, faire évoluer les moyens nécessaires à la mise en pratique de cet héritage. L’époque et le lieu déterminent notre réflexion et notre mode d’action. Vivre sa foi au xiie ou au xxie siècle, à Bangkok, à Buenos Aires, à Alger ou en Europe, exige une persévérance continue, un effort ardu, une conscience permanente ; mais que l’on soit ici ou là, à cette époque ou à l’autre, on comprendra qu’il faut prendre en compte la réalité de notre monde et de notre contexte pour être à la fois plus proche de Dieu mais aussi de Ses créatures.

Chercher à traduire le plus fidèlement l’exemple du Prophète à notre réalité exige d’emprunter des chemins parfois très différents selon le lieu et l’époque. Telle est la tradition dite réformiste. Dans ce siècle, des hommes tels qu’al-Afghani, Muhammad ‘Abduh, Rashid Rida, Sa‘id an-Nursi, Ibn Badis, Muhammad Iqbal et Hassan al-Banna avaient tous ce même objectif : faire revivre l’esprit spirituel du Coran dans leur société.

La tâche n’est pas aisée, loin s’en faut. Aujourd'hui, il s’agit, pour nous, musulmans d’Occident, de vivifier l’esprit de notre spiritualité et de notre exemple prophétique tout en étant pleinement acteur de cette société. Pourtant, dans les contradictions qui semblent se profiler, il existe des femmes et des hommes qui ne ressentent aucun complexe, qui refusent cette contradiction dans laquelle on tend à les restreindre. Se dire musulman et citoyen : pourquoi pas, tant que l’épanouissement est réel et la transparence, totale ?

Désormais, les preuves sont faites et le débat dépassé : on peut être à la fois musulman et citoyen de ce pays. Il ne s’agit pas de fermer les yeux sur ce qui ne va pas, mais force est de reconnaître que le défi est largement relevé. Malgré les crispations et les peurs des uns et des autres…

Islam et Engagement (1/5) : Trois décennies après…
Tag(s) : #Islam, #Réflexions

Partager cet article

Repost 0